Déplacements : changeons nos habitudes !

Sur le chemin de l’école… et si on changeait nos habitudes ?

mobilité À l’heure de la rentrée du matin, le midi, ou à la sortie, les abords des écoles sont souvent saturés par la circulation automobile : parkings pleins, ralentissements sur la route, conditions de sécurité moindres pour les enfants piétons, air pollué par les gaz d’échappement et le bruit, conducteurs énervés !

Des solutions alternatives au “tout voiture” existent pour aller à l’école. Selon l’éloignement du domicile, les enfants peuvent être accompagnés collectivement à pied, en vélo ou en voiture, les parents peuvent s’organiser en prenant chacun leur tour, les enfants peuvent bénéficier des lignes de transport scolaire qui desservent leur domicile.

Ce qu’on y gagne :

  • des frais de déplacement réduits, moins de pollution autour de l’école…
  • une activité physique régulière, des moments conviviaux…
  • le lien social avec les voisins pour mettre en place un pédibus, un vélobus ou un co-voiturage.

Voici un tour des solutions et des contacts en Gironde.

« les dispositifs adaptés à tous les besoins… »

longs trajets

Petits trajets pour aller à l’école ?

La mobilité douce et active

mobilite douce

Par mobilité douce l’on entend les modes de déplacement qui ont uniquement recours à l’énergie humaine, tels que la marche à pied et le vélo, la trottinette, les rollers… . Comme on utilise notre énergie pour avancer, on l’appelle aussi « mobilité active ».
Bien souvent, des espaces sécurisés existent pour aller à l’école à pied ou à vélo : trottoirs, pistes ou bandes cyclables desservent les groupes scolaires et on peut s’organiser entre voisins pour accompagner les enfants à tour de rôle.

On gagne : une activité physique quotidienne, des abords de l’école plus sereins et sécurisés, avec moins de voitures, moins de bruit, moins de pollution !

S’organiser entre parents pour aller à l’école : comment s'y prendre ?

long trajetPlusieurs dispositifs existent pour accompagner les parents à organiser collectivement des déplacements doux, permettant à chacun de se mobiliser selon son temps disponible :

 

  • Les pédibus ou carapattes sont les convois d’enfants et d’adultes qui rejoignent l’école à pieds,
  • Les vélobus sont les convois qui se déplacent à vélos
Intermodalité

A la croisée des grandes distances et petits trajets…

L’intermodalité : cumuler les modes de transport

L’intermodalité consiste à utiliser plusieurs modes de transport au cours d’un même déplacement.
Par exemple, accompagner ses enfants à l’école à vélo, prendre le car, puis le tram avec le même titre de transport utilisable sur plusieurs réseaux de transports en public pour aller travailler.

longs trajets

Beaucoup de route
pour aller à l’école ?

Le co-voiturage entre voisins pour aller à l’école

covoiturage
Le covoiturage consiste à partager un véhicule pour effectuer le même trajet, au lieu de le faire chacun de son côté, avec des véhicules différents. Deux formules :
Le covoiturage alterné : chacun prend son véhicule à tour de rôle !
Le covoiturage avec participation : c’est toujours le même conducteur/véhicule, les participants participent aux frais de carburant et de maintenance. A l’échelle du trajet Domicile- Ecole, cette organisation est possible et permet de réduire le nombre de voitures aux abords de l’école.

Avec le co-voiturage, on gagne : le lien social avec ses voisins et les autres parents d‘élèves, moins de voitures aux abords de l’école, donc de pollution de l’air, plus de sécurité autour de l’école, plus de temps pour aller au travail !

En savoir plus :

Le rôle des collectivités est multiple…

Elles peuvent :

  • Accompagner les parents ou les enseignants qui veulent développer les mobilités douces et actives autour d’un établissement scolaire,
  • Aménager l’espace public pour qu’il soit sécurisé et agréable pour les enfants et leurs accompagnateurs,
  • Ou globalement, accompagner un Plan de Déplacement d’un Établissement Scolaire

1 – Accompagner les changements de pratiques autour des établissements scolaires

Autour des établissements scolaires, plusieurs approches s’appuyant sur l’usage des transports en commun et des modes de déplacement alternatifs peuvent être insufflées par les collectivités.

Le plus global : Le Plan de Déplacement d'Etablissement Scolaire

Le Plan de Déplacement d’Etablissement Scolaire vise à limiter l’utilisation de la voiture individuelle au profit de modes alternatifs et actifs (marche, vélo, transports en commun), pour les trajets domicile-école. À partir d’un état des lieux sur les pratiques existantes, les problèmes générés et les possibilités de changement, il s’agit de définir des actions à mener pour améliorer la situation, étalées dans le temps, et chacun à son niveau.
L’accompagnement de la collectivité est indispensable à la réussite de ce type de projet mobilisant les parents d’élèves, les animateurs périscolaires, la communauté éducative…

En savoir plus :
Le site ecomobilite.org est une boîte à outils très complète sur le rôle des collectivités dans la mise en place d’une mobilité scolaire douce et active. Des outils pour l’animation du projet, sa gestion, la mobilisation des parents et de la communauté éducative sont mis à disposition.

Les déplacements actifs et collectifs

Pédibus, vélobus et carapattes… Les parents accompagnent les enfants en groupe à pied ou à vélo, et s’organisent pour le faire à tour de rôle. La collectivité peut faciliter la mise en place de “lignes”, en aidant les parents à s’organiser…

En savoir plus :
Le site ecomobilite.org est une boîte à outils très complète sur le rôle des collectivités dans la mise en place des pédidbus, vélobus, carapatte

Le Réseau Mille-pattes est un acteur historique pour la création de lignes de Pedibus

L’association le CREPAQ a une mission d’accompagnement des démarches locales au niveau de la Région Aquitaine

2 – Agir sur les moyens de déplacements

longs trajets

Le cas des distances et déplacements motorisés

Transport en commun

La compétence des transports scolaires est partagée entre les communes, le Département et la Région, selon le niveau scolaire des enfants.
Pour assurer cette compétence, la collectivité peut :

  • Acheter des cars ou des bus
  • Acheter une prestation de transport de voyageurs

Dans les 2 cas, des critères et des exigences durables peuvent être intégrés aux cahiers des charges. Les enjeux de ces achats reposent principalement sur :

– La maîtrise de la consommation de matières non renouvelables (nature du carburant utilisé et performance du moteur, formation des conducteurs à l’éco-conduite)
– La réduction des émissions polluantes et des gaz à effets de serre
– La réduction des nuisances sonores des véhicules, particulièrement en milieu urbain
– La recyclabilité du véhicule et sa réparabilité
– L’accessibilité des véhicules aux personnes à mobilité réduite

Voici quelques exemples de rédaction de clauses à intégrer dans les documents de consultation d’achat de véhicules :
– Pour la prise en compte des nuisances et impacts dans les achats de véhicules de transports de personnes : Critères MPE de l’UE pour les transports
– Pour la prise en compte des nuisances et impacts dans les achats de prestations de transports de personnes/scolaires (Délégation de Services Publics) : Exemple d’exigences en matière d’achats de prestations de transports de voyageurs

Accompagnement au développement du Co-voiturage

Les collectivités peuvent promouvoir des réseaux de co-voiturage, qui permettent à plusieurs personnes proches géographiquement et allant au même endroit de partager leurs véhicules, ou de se retrouver sur leur trajet pour le terminer ensemble. Il est plutôt dédié aux trajets domiciles travail, mais les parents peuvent aussi s’organiser à l’échelle de leur rue ou de leur quartier pour un co-voiturage entre enfants !

Pour inciter les parents à aller plus loin, les collectivités peuvent agir à différents niveaux :

  • promouvoir une plateforme de co-voiturage présente sur le territoire. En Gironde, la Région, le Département et Bordeaux Métropole ont créé une plate-forme de co-voiturage commune.
  • créer une plateforme adaptée aux besoins de leur territoire s’ils ne sont pas couverts.
  • aménager des aires de co-voiturage adaptées et sécurisées. Sous la forme de parkings, ces aires sont dédiées à la rencontre des personnes, à proximité de carrefours importants : Connaître les aires aménagées en Gironde

En savoir plus :

    DCE du Conseil Départemental portant sur l’aménagement d’un parking sur le Domaine de Certes, avec de fortes exigences environnementales pour la réduction de l’impact des travaux et de l’aménagement sur cet Espace Naturel Sensible.
    – Conseils pratiques pour l’aménagement de vos espaces publics extérieurs : GUIDE PRATIQUE PARKINGS REGION MIDI PYRENEES
Intermodalité

À la croisée des grandes distances et petits trajets :
prendre en compte l’intermodalité dans les projets d’aménagement

Pour favoriser l’intermodalité, encourager et sécuriser l’accès aux gares, réseaux de transports en commun et établissements par les modes « doux » (vélo…) et autres alternatives à la voiture individuelle (co-voiturage/auto-partage) est nécessaire.

En savoir plus :

– Voir la carte girondine d’Aménagement d’arceaux destinés aux vélos aux stations « transgironde »
– Voir la carte des Aires de co-voiturage connectées au réseau de transport en commun Transgironde »

Beaucoup de route ?

 

Petits Trajets ?

 

    Expériences et outils pour développer vos solutions collectives de mobilité douces et actives !
  • Le site ecomobilite.org est une boîte à outils très complète sur le rôle des collectivités dans la mise en place d’une mobilité scolaire douce et active. Des outils pour l’animation du projet, sa gestion, la mobilisation des parents et de la communauté éducative sont mis à disposition.
  • Le Réseau Mille-pattes est un acteur historique pour l’accompagnement des démarches de mobilité douce pour les scolaires
  • L’association le CREPAQ a une mission d’accompagnement des projets portés par les écoles et les communes, associant les parents d’élèves dans la Région Nouvelle Aquitaine

À la croisée des grandes distances et des petits trajets…