Cahiers
Promo !
  • Schulheft01

Cahiers

En stock

affichette_cahier-_papier.pdf

Téléchargement

Categorie: .

Mots clef: , , .

Un cahier c’est parfois pour la vie, c’est en tout cas pour une année scolaire, alors rien de mieux qu’un bon cahier, broché, à spirale ou collé avec une colle à base d’eau, en fibres recyclées, sans chlore* mais contenant des encres à base d’eau ou d’huile végétale (non OGM), une couverture sans verni, sans cire, ni plastique, bref, un chouette cahier simple mais solide… à customiser soi-même pour un peu de fantaisie !

*mention TFC – « totally chlore free

  • Pour vous repérer, faites confiance aux labels suivants :
pour votre santé et l’environnement, privilégiez les labels officiels ! 
 nfenvironnement icon01

 

Limiter vos impacts et vos dépenses par quelques réflexes complémentaires:

  • Bien acheter…

Définir précisément vos besoins pour envisager des solutions alternatives plus efficaces…
– Remplacement des cahiers par des classeurs: allègement des cartables en laissant les classeurs à l’école et n’emmenant que les feuilles nécessaires
– Réutilisations des classeurs et des paquets de feuillets mobiles d’une année sur l’autre !

  • Bien utiliser…

– En utilisant les pages en recto/verso
– En utilisant les reliquats comme brouillons

  • Bien jeter…

– Respecter les consignes de tri pour une revalorisation des fibres
– Penser dans certains cas à ôter les couvertures plastiques des cahiers pour séparer papier et emballages plastifiés

 

Les préconisations ci-dessous concernent les principaux enjeux sanitaires et environnementaux du produit et respectant les différentes étapes du cycle de vie. Elles sont en partie issues du référentiel de  l’écolabel « NF Environnement » qui couvre cette famille de produits

  • Propositions d’exigences environnementales/sanitaires « clés en mains » pouvant être intégrées comme :     

– « spécifications techniques » (dans les bordereaux de prix ou les cahiers des charges)
– « critères ou sous-critères » de choix des offres

  • Exigences relatives aux matières premières utilisées :

– Cahier dont le papier est fabriqué à partir de fibres recyclées (% mini à préciser si besoin –Offre existante avec un taux de fibres recyclées garanti à hauteur de 100% pour les produits Ange Bleu)

Et/ou

– Cahier dont le papier contient au moins « X% » de fibres vierges provenant de forêts gérées durablement (pour les papiers non recyclés ou en complément de l’exigence en fibres recyclées (à minima 30 % pour les produits NF Environnement)
– Cahier dont la couverture est non plastifiée, non vernie, non cirée (avec des protège-couvertures escamotables pour faciliter le recyclage)
– Cahier dont les protège-couverture ou les intercalaires contiennent (à minima) 80 % de matériaux recyclés (plastiques ou papiers)

  • Exigences relatives à la production / fabrication :

– Papiers et couvertures non blanchis au chlore
– Cahiers ne contenant aucun des phtalates prioritaires suivant : DINP, DEHP, DBP, DIDP, DNOP et BBP, conformément à la décision de la Commission Européenne 1999/815/CE du 7 décembre 1999 qui interdit ces substances pour les jouets et articles de puériculture destinés à être mis en bouche par des enfants de moins de trois ans
– Cahiers dont les encres sont à base aqueuse ou UV
– Cahiers dont les encres contiennent moins de 5% de leur masse en Composés Organiques Volatiles (COV)
– Cahiers dont les encres contiennent au moins 15% d’huiles végétales (non OGM).
– Cahiers dont les pigments des encres n’ont pas fait l’objet d’ajout volontaire de substances à base de cadmium, d’antimoine, de plomb, de chrome VI, de mercure, d’arsenic, de sélénium et de leurs composés ou nécessitant l’utilisation de ces éléments.
– Cahiers dont les encres ne contiennent pas de substances listées par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC / IARC International Agency for Research on Cancer) dans les groupes 1, 2A et 2B.
– Cahiers dont les adhésifs et vernis ne sont pas classés dangereux pour l’environnement ni affectés du symbole N selon la directive 99/45/CE.
– Cahiers dont les adhésifs et vernis ne contiennent pas plus de 250 PPM (Parties Par Millions) de solvants aromatiques et halogénés
– Cahiers dont les adhésifs et vernis ne contiennent pas plus de 500 PPM de formaldéhyde
– Cahiers dont les adhésifs et vernis ne contiennent pas plus de 5% de leur masse en COV
– Cahiers dont les éléments de finition (adhésifs, vernissage et pelliculage) ne contiennent aucun des éthers de glycol classés suivants : EGME, EGEE, EGMEA, EGEEA, EGDME, DEGDME, DEGME, TEGDME
– Cahiers pour lesquels le processus d’impression ne fait pas appel à des substances classées CMR (cancérogènes, mutagènes ou reprotoxiques -cat. 1 et 2) pour le nettoyage des machines.

 

  • Exigences relatives à la fin de vie :

– Cahiers fabriqués à partir de matériaux recyclables et facilement séparables
– Produits sans emballages secondaires
– Cahiers livrés en grands conditionnements (cartons)

Attention : Les modes de preuves à demander et pouvant vous guider dans les catalogues

 Pour les enjeux environnementaux et sanitaires globaux 
 nfenvironnement icon01  

 

 Pour le contenu en matériaux recyclés des produits et de leurs emballages  
   moebius_65 

 

Les modes de preuves permettant d’évaluer « l’équivalence » d’un produit non labellisé

– Eco-profils (conformes aux préconisations de la norme ISO 14025) garantissant une démarche d’éco-conception
– Résultats de tests et contrôles réalisés par laboratoire indépendant
– Fiches techniques produits
– Fiches de données de sécurité

Dans le cycle de vie des cahiers, les enjeux environnementaux/sanitaires varieront en fonction de la nature des papiers les composants et des encres utilisées ! En amont de leurs choix, les acheteurs  pourront avoir en tête par exemple (non exhaustifs) :

  • Matières premières

– L’atténuation possible des impacts des produits par le choix de fibres recyclées, orientées vers des filières de valorisation/recyclage en fin de vie du produit
– L’atténuation possible des impacts des produits issus de ressources renouvelables par le choix de fibres dont les conditions d’exploitation sont garanties : gestion et exploitation responsable des forêts
– L’atténuation possible des impacts des produits par le choix de gammes dont les couvertures ne sont pas plastifiées, vernies ou cirées
– L’atténuation possible des impacts des produits par la possibilité de réutiliser les protège-couverture

  • Fabrication

– L’importance de s’interroger sur l’impact des consommations importantes d’énergie lors de la fabrication de la pâte à papier
– L’importance de s’interroger sur l’importance de la maîtrise des rejets dans l’air et l’eau lors de la fabrication de la pâte à papier
-L’importance de s’interroger sur les substances dangereuses pouvant être contenues dans les papiers, les encres, les colles, les vernis et les éventuelles parties plastifiées : métaux lourds, colorants azoïques, chlore, composés organiques volatiles

  •  Fin de vie

– Les possibilités ou non de valoriser le produit et ses emballages devenus des déchets  (séparabilité des matériaux les constituant et recyclage)

Partagez