Cartable

Cartable
Promo !
  • Blue school backpack

Cartable

En stock

affichette-cartable.pdf

Téléchargement

Categorie: .

Mot clefs: .

Les cartables sont souvent bien chargés, alors choisissez celui de votre enfant solide mais léger, ni trop grand, ni trop petit, pouvant contenir un classeur et des pochettes sans qu’ils soient écornés, avec bretelles larges et rembourrées. A éviter donc les sacs qu’on porte sur une épaule, joli mais terrible pour le dos ! Pensez aux bandes rétro-réfléchissantes (pour la nuit) et fluorescentes (pour le jour). Un cartable doit pouvoir être utilisé plusieurs années, alors prenez le temps de bien le choisir !

  • Pour vous repérer, faites confiance aux labels suivants :

 

Pour votre santé et l’environnement :
 Sans titre1  

 

Pour les enjeux environnementaux et sanitaires des matériaux textiles :
  Sans titre2Sans titre3   

 

Pour les matériaux recyclés :
   moebius_65

 

Pour la qualité et la conformité aux normes de sécurité :
   Sans titre6 Sans titre7

Les produits concernés > Cartables

Les préconisations ci-dessous concernent les principaux enjeux sanitaires et environnementaux du produit et prennent en compte les différentes étapes du cycle de vie. Attention il n’existe pas d’écolabels (conformes à l’ISO 14 024) aujourd’hui pour ces gammes de produits…

  • Propositions d’exigences environnementales/sanitaires « clés en mains » pouvant être intégrées comme :     

– « spécifications techniques » (dans les bordereaux de prix ou les cahiers des charges)
– « critères ou sous-critères » de choix des offres

  • Exigences relatives à la production/fabrication :

Gammes de produits fabriqués tout ou partie en plastique :

-Produits fabriqués à partir de matériaux recyclés (% mini à préciser si besoin)
-Produits fabriqués à partir de plastiques sans PVC (idéal, mais offre fournisseur faible)
-Produits fabriqués à partir de plastiques sans phtalates (par ex. PVC nouvelle génération mais offre fournisseur faible)
ou (plus réaliste sur le marché actuel):
-Produits dont les parties plastifiées / enduites présentent une quantité de phtalates inférieure à 0,1 %  de la masse des parties plastifiées > Nous entendons ici les phtalates prioritaires selon la Directive sur les jouets et articles de puériculture : DINP, DEHP, DBP, DIDP, DNOP et BBP (dont le référentiel Ökotex 100 classe I garantie l’exclusion par exemple),
-Produits dont les emballages secondaires sont fabriqués à partir de matériaux recyclés

Gammes de produits en matériaux renouvelables:

– Cuir : produits fabriqués à partir de cuir traité par tannage végétal
-Textiles : produits fabriqués à partir de fibres végétales issues de l’agriculture biologique
-Textiles : produits fabriqués à partir de fibres végétales non OGM

Toutes gammes

– Produits colorés à partir de pigments naturels ou colorants alimentaires
– Gammes en tissu : non enduites / non plastifiées ou alors spécifiant l’absence de phtalates

  • Exigences relatives à la fin de vie :

-Produits fabriqués à partir de matériaux recyclables
-Emballages secondaire des produits en matériaux recyclables

Attention : Les modes de preuves à demander et pouvant vous guider dans les catalogues

Pour la conformité aux normes de sécurité
   Sans titre6 Sans titre7 

 

Pour les enjeux environnementaux et sanitaires des matériaux textiles
  Sans titre2  Sans titre3   

 

 Pour le contenu en matériaux recyclés des produits et de leurs emballages  
   moebius_65 

 

 Pour le s enjeux sanitaires globaux  
   Sans titre1 

 

Dans le cycle de vie des cartables, les enjeux environnementaux/sanitaires varieront en fonction  des matériaux à partir desquels ils sont fabriqués ! En amont de leurs choix, les acheteurs  pourront avoir en tête par exemple (non exhaustifs) :

  • Matières premières

– L’atténuation possible des impacts des produits « plastiques », issus de ressources non renouvelables, par le choix de matériaux recyclés, orientés vers des filières de valorisation/recyclage en fin de vie du produit
– L’importance de garanties concernant les modes de culture et d’exploitation des fibres végétales (consommations d’eau, produits phytosanitaires, déforestations, agriculture biologique, OGM…)…)

  • Fabrication

– L’importance d’une information claire relative aux procédés de traitements des fibres végétales et du cuir animal
– Le respect des directives encadrant les intrants et substances (plastifiants, métaux lourds) contenus dans les matières plastiques

  • Utilisation

– L’importance de la nature des colorants avec lesquels ils seront en contact
– L’importance de s’interroger sur les risques liés aux matériaux/plastiques contenant des métaux lourds, du formaldéhyde, des substances classées « CMR » (cancérogènes, mutagènes, reprotoxiques)
– La prise en compte de la qualité et de la robustesse des produits afin de limiter leurs renouvellements

  • Fin de vie

– Les possibilités ou non de valoriser le produit devenu un déchet (recyclage des matières, biodégradabilité,
– La limitation des pollutions liées au traitement par le choix de matériaux « sans PVC » (très polluant lors de l’incinération ou de l’enfouissement)

Partagez