Colles

Colles
Promo !

Colles

En stock

affichette_colles.pdf

Téléchargement

Categorie: .

Mots clef: , , .

Oubliez les solvants et les parfums. Fuyez les symboles d’étiquetage de danger (voir ci-dessous) Optez pour des colles à base d’eau ou végétale, sans OGM, en bâton plutôt que liquide et des emballages fabriqués à partir de matériaux recyclés

  • Pour vous repérer, faites confiance aux labels suivants :
Pour votre santé et l’environnement, privilégiez l’écolabel officiel ! 
   sans-titre6

 

Pour votre santé  :
   Sans titre1

 

Pour les matériaux recyclés :
   moebius_65

 

Eviter les produits porteurs de symboles d’étiquetage de dangers !

Anciens logos encore parfois utilisés :
D_inflammablerisque_environnementrisque_croix

 

Nouveaux logos :
risque_flame_rougerisque_env_rougerisque_!

 

Les modes de preuves permettant d’évaluer « l’équivalence » d’un produit non labellisé

Eco-profils (conformes aux préconisations de la norme ISO 14025) garantissant une démarche d’éco-conception)
– Résultat de tests et contrôles réalisés par un laboratoire indépendant
– Fiches techniques produits
– Fiches de données de sécurité

Les préconisations ci-dessous concernent les principaux enjeux sanitaires et environnementaux du produit et respectant les différentes étapes du cycle de vie. Les données précises (quantifiées) s’appuient sur les données du référentiel d’écolabel NF Environnement

  • Propositions d’exigences environnementales/sanitaires « clés en mains » pouvant être intégrées comme :     

– « spécifications techniques » (dans les bordereaux de prix ou les cahiers des charges)
– « critères ou sous-critères » de choix des offres

  • Exigences relatives à la production/fabrication :

-Produits et emballages sans phtalates ou à minima, ne contenant aucun des phtalates prioritaires suivant : DINP, DEHP, DBP, DIDP, DNOP et BBP, conformément à la décision de la Commission Européenne 1999/815/CE du 7 décembre 1999 qui interdit ces substances pour les jouets et articles de puériculture destinés à être mis en bouche par des enfants de moins de trois ans
Produits ne comportant aucun des éthers de glycols suivants : CAS n° 109-86-4 , 110-49-6, 110-80-5, 111-15-9, 111-77-3, 111-90-0
Adhésifs ne comportant pas plus de 1 % de leur masse en Composés Organiques Volatiles (COV)
– Produits adhésifs ne comportant pas plus de 0,1 % de leur masse de substances classées allergènes, cancérogènes, mutagènes, toxiques pour la reproduction
– Produits adhésifs comportant moins de 250 PPM (Partie Par Million) de solvants aromatiques, de solvants halogénés et de formaldéhyde libre
– Produits adhésifs non concernés par les phrases de risque R42 (peut entraîner une sensibilisation par inhalation) et/ou R43 (peut entraîner une sensibilisation par contact avec la peau) conformément à la directive 1999/45/CE
– Produits ne comportant pas de parfums contenant des nitro-muscs ou des muscs polycycliques
– Pour les adhésifs fabriqués à partir de matières végétales (amidon de mais ou de pomme de terre): produits fabriqués à partir de matières végétales non issues d’OGM (Organismes Génétiquement Modifiés)
– Produits adhésifs dont les  teintures ou agents colorants sont autorisés par la directive 76/768/CEE du Conseil concernant les produits cosmétiques ainsi que ses modifications ultérieures.

  • Exigences relatives à l’utilisation :

– Produits dont les composants ne nécessitent pas de symboles d’étiquetages de dangers (santé et environnement)
– Produits lavables à l’eau
– Produits ininflammables
– Produits en pots rechargeables

  • Exigences relatives à la fin de vie :

– Produits sans emballages secondaires (en vrac)
– Produits fabriqués à partir de matériaux recyclés. Par exemple :
– Emballage primaire (tube, pot) : au moins 50% de recyclé
– Emballage secondaire (emballage cartonné) : au moins 80% de recyclé

Attention : Les modes de preuves à demander et pouvant vous guider dans les catalogues

 Pour les enjeux environnementaux et sanitaires globaux 
 nfenvironnement   

 

 Pour le contenu en matériaux recyclés des produits et de leurs emballages  
   moebius_65 

 

Les gammes à éviter  
 D_inflammable risque_environnement  risque_croix 

ou avec les nouveaux pictogrammes  

 risque_flame_rouge risque_env_rouge risque_!

 

Les modes de preuves permettant d’évaluer « l’équivalence » d’un produit non labellisé

– Eco-profils (conformes aux préconisations de la norme ISO 14025) garantissant une démarche d’éco-conception
– Résultats de tests et contrôles réalisés par laboratoire indépendant
– Fiches techniques produits
– Fiches de données de sécurité

Dans le cycle de vie des colles, les enjeux environnementaux/sanitaires varieront notamment en fonction  des substances entrant dans la composition des adhésifs… En amont de leurs choix, les acheteurs  pourront avoir en tête par exemple (non exhaustifs) :

  • Matières premières

– L’importance de garanties concernant les modes de culture et d’exploitation des matières végétales pouvant rentrer dans la composition des adhésifs (cultures consommatrices d’eau ou de phytosanitaires, OGM)
– L’atténuation possible des impacts des produits « plastiques », issus de ressources non renouvelables, par le choix de matériaux recyclés, orientés vers des filières de valorisation/recyclage en fin de vie du produit

  • Fabrication

– L’importance de s’interroger sur les risques liés à l’utilisation de produits adhésifs contenant des solvants aromatiques, des solvants halogénés, du formaldéhyde, des substances classées allergènes, cancérogènes, mutagènes, toxiques pour la reproduction, perturbateurs endocriniens et certains éthers de glycols
– L’importance de s’interroger sur les risques liés aux matériaux contenant des phtalates
– Le respect des directives encadrant les intrants et substances contenus dans les adhésifs : teintures et agents colorants, parfums, substances pouvant générer une sensibilisation par inhalation ou contact avec la peau

  • Utilisation

– L’importance de respecter les conditions de stockage (températures, rangement horizontal, fermeture après usage…)
– L’importance de respecter les consignes d’utilisation (dosage, ingestion)

  • Fin de vie

– Les possibilités ou non de valoriser le produit devenu un déchet (recyclage des matériaux d’emballage)

Partagez