Correcteurs Secs

Correcteurs Secs
Promo !

Correcteurs Secs

En stock

affichettes_correcteurs.pdf

Téléchargement

Categorie: .

Mots clef: , , .

A tort ou à raison, les enfants sont de gros consommateurs de correcteurs alors ayez les réflexes recharge, sans solvants, robustesse et privilégiez les bandes correctrices de grande longueur !

  • Pour vous repérer, faites confiance aux labels suivants :
Pour les matériaux recyclés
   moebius_65

Les préconisations ci-dessous concernent les principaux enjeux sanitaires et environnementaux du produit et respectent les différentes étapes du cycle de vie. Attention il n’existe pas d’écolabels (conformes à l’ISO 14 024) aujourd’hui pour ces gammes de produits…

  • Propositions d’exigences environnementales/sanitaires « clés en mains » pouvant être intégrées comme :     

– « spécifications techniques » (dans les bordereaux de prix ou les cahiers des charges)
– « critères ou sous-critères » de choix des offres

  • Exigences relatives à la production/fabrication :

– Produits dont les emballages primaires (souris, cassettes) et / ou secondaires (emballages cartonnés) sont fabriqués sans PVC à partir de matériaux recyclés (% mini à préciser si besoin)
– Produits dont la bande (ruban) correctrice ne contient pas de solvants

  • Exigences relatives à l’utilisation :

– Produits rechargeables
– Produit avec une longueur importante de bande correctrice – à définir – (peut varier entre 4 à 5 mètres et 14 m)

  • Exigences relatives à la fin de vie :

-Produits fabriqués à partir de matériaux recyclables et facilement séparables en cas d’utilisation des plusieurs matériaux différents
-Emballages secondaires des produits en matériaux recyclables

Attention : Les modes de preuves à demander et pouvant vous guider dans les catalogues

 Pour le contenu en matériaux recyclés des produits et de leurs emballages  
   moebius_65 

Dans le cycle de vie des correcteurs secs, les enjeux environnementaux/sanitaires varieront en fonction des matériaux à partir desquels ils sont fabriqués et de la composition des solutions correctrices ! En amont de leurs choix, les acheteurs pourront avoir en tête par exemple (non exhaustifs) :

  • Matières premières

– L’atténuation possible des impacts des produits « plastiques » issus de ressources non renouvelables, par le choix de matériaux recyclés, orientés vers des filières de valorisation/recyclage en fin de vie du produit
– L’atténuation des impacts de ce type de produits par le choix de correcteurs rechargeables limitant les besoins en matières

  • Fabrication

– L’importance de s’interroger sur les risques liés à l’utilisation de produits contenant des solvants

  • Utilisation

– L’importance de respecter les conditions de stockage (températures…)
– L’importance de respecter les consignes d’utilisation (dosage, séchage)

  • Fin de vie

– La limitation de la production de déchets par le choix de correcteurs rechargeables
– Les possibilités ou non de valoriser le produit devenu un déchet (recyclage des matériaux d’emballage)

Partagez