Feutres, Marqueurs, Surligneurs

Feutres, Marqueurs, Surligneurs
Promo !

Feutres, Marqueurs, Surligneurs

En stock

affichettes_instruments_dessin.pdf

Téléchargement

Categorie: .

Mots clef: , .

Pour que le dessin reste un plaisir : des feutres à base d’eau ou d’alcool, fabriqués à partir de matériaux recyclés, des emballages limités et recyclables pour une trousse bien remplie mais zapper les solvants aromatiques (à base de toluène et de xylène).

  • Pour vous repérer, faites confiance aux labels suivants :
Pour votre santé et l’environnement, privilégiez les écolabels officiels ! 
  nfenvironnement  nordic_ecolabel

Pensez-y ! Optez pour des crayons « surligneurs secs fluos », en bois issu de forêts gérées durablement, sans vernis, avec une mine à la cire naturelle ou à base de pigments alimentaires ? à la place des « surligneurs liquides »…

 

Les préconisations ci-dessous concernent les principaux enjeux sanitaires et environnementaux du produit et respectant les différentes étapes du cycle de vie. Les données précises (quantifiées) s’appuient sur les données du référentiel d’écolabel NF Environnement.

  • Propositions d’exigences environnementales/sanitaires « clés en mains » pouvant être intégrées comme :     

– « spécifications techniques » (dans les bordereaux de prix ou les cahiers des charges)
– « critères ou sous-critères » de choix des offres

  • Exigences relatives aux matières premières utilisées :

-Les stylos doivent être fabriqués à partir de matière d’origine renouvelable ou recyclée à au moins XX % (à personnaliser) du poids total du corps du stylo (35 % à minima)
– Les emballages secondaires (blister, cartons) sont fabriqués à partir de matériaux recyclés (% mini à préciser si besoin)

  • Exigences relatives à la production / fabrication :

– Les encres des feutres/marqueurs/surligneurs sont à base d’eau ou d’alcool
Les encres des feutres/marqueurs/surligneurs sont sans solvants organiques aromatiques (toluène, xylène) ou halogénés
Les encres des feutres/marqueurs/surligneurs ne contiennent pas d’éther/éthylène de glycol Sauf pour les feutres de coloriage et surligneurs –  Pour ces produits il pourra être indiqué :
– Les encres des feutres/surligneurs ne doivent pas contenir de COV (composés organiques volatiles) en dehors de ceux indiqués ci-après : diéthylène glycol (CAS 111-46-6) et éthylène glycol (CAS 107-21-1)
– Les encres des feutres/marqueurs/surligneurs ne contiendront pas de conservateurs considérés comme bioaccumulables
– Les encres des feutres/marqueurs/surligneurs ne contiennent pas de conservateur à base de formaldéhyde ou pouvant libérer du formaldéhyde
– Les plastiques des feutres/marqueurs/surligneurs doivent être conformes aux normes de sécurité relatives aux jouets: EN-71-1, 2 et 3 (inflammabilité, migration et présence de certains métaux lourds)
-Les encres des feutres/marqueurs/surligneurs ne doivent pas être concernées par les obligations d’étiquetage des dangers (toxiques, irritants, nocifs, dangereux pour l’environnement, sensibilisant, mutagène, cancérogène, reprotoxique)
– Les ingrédients entrant dans la composition des encres ne doivent pas être des substances appartenant aux groupes CMR 1 ou CMR 2 (cancérigènes, mutagènes et toxiques pour la reproduction)
– Les pigments entrant dans la composition des encres utilisées ne comprendront pas de substances à base de cadmium, barium, d’antimoine, de plomb, de chrome VI, de mercure, d’arsenic, de sélénium
– Feutres/Marqueurs/Surligneurs dont les parties en plastiques sont sans phtalates ou à minima, ne contenant aucun des phtalates prioritaires suivant : DINP, DEHP, DBP, DIDP, DNOP et BBP, conformément à la décision de la Commission Européenne 1999/815/CE du 7 décembre 1999 qui interdit ces substances pour les jouets et articles de puériculture destinés à être mis en bouche par des enfants de moins de trois ans.

  • Exigences relatives à l’utilisation :

– Feutres/Marqueurs/Surligneurs rechargeables
– Feutres/Marqueurs/Surligneurs lavables à l’eau (pour les gammes à base d’eau)
– Marqueurs/Surligneurs présentant une longueur minimale d’écriture garantie
– Feutres/Marqueurs présentant une garantie de résistance au séchage (bouchon ouvert)

  • Exigences relatives à la fin de vie :

– Feutres/Marqueurs/Surligneurs dont la mise à disposition de recharges est garantie
– Feutres/Marqueurs/Surligneurs dont la contenance des recharges est garantie
– Feutres/Marqueurs/Surligneurs fabriqués à partir de matériaux recyclables
– Feutres/Marqueurs/Surligneurs dont les emballages secondaires sont limités en volumes et constitués de matériaux facilement recyclables
– Quand pertinent/par référence : feutres/marqueurs/surligneurs sans emballages secondaires livrés en vrac

Attention : Les modes de preuves à demander et pouvant vous guider dans les catalogues

 Pour les enjeux environnementaux et sanitaires globaux 
 nfenvironnement  nordic_ecolabel 

 

 Pour le contenu en matériaux recyclés des produits et de leurs emballages  
   moebius_65 

 Les modes de preuves permettant d’évaluer « l’équivalence » d’un produit non labellisé

– Eco-profils (conformes aux préconisations de la norme ISO 14025) garantissant une démarche d’éco-conception
– Résultats de tests et contrôles réalisés par laboratoire indépendant
– Fiches techniques produits
– Fiches de données de sécurité

Dans le cycle de vie des feutres/marqueurs/surligneurs, les enjeux environnementaux/sanitaires varieront notamment en fonction  de la nature des encres et des matériaux qui les composent… En amont de leurs choix, les acheteurs  pourront avoir en tête par exemple (non exhaustifs) :

  • Matières premières

– L’atténuation possible des impacts des produits par le choix de matériaux recyclés (carton, plastiques, polypropylène), orientés vers des filières de valorisation/recyclage en fin de vie du produit
– L’atténuation des impacts des consommations de ces gammes de produits par le choix de feutres/marqueurs/surligneurs rechargeables limitant les besoins en matières

  • Fabrication

– L’importance de s’interroger sur les risques liés à la composition des encres
– L’importance de s’interroger sur les risques liés aux matériaux contenant des phtalates
– L’importance de s’interroger sur la conformité des plastiques aux normes de sécurité
– La possibilité de limiter ces risques et impacts par le choix d’un produit alternatif : crayons surligneurs secs, en bois certifié, sans vernis, avec une mine à la cire naturelle ou à base de pigments alimentaires pour remplacer ceux à encre…

  • Utilisation

– L’importance de s’interroger sur la qualité des feutres/marqueurs/surligneurs pour les usagers : résistance au séchage, longueur d’écriture
– L’importance de respecter les conditions de stockage (températures, rangement horizontal, fermeture après usage…)

  • Fin de vie

– Les possibilités ou non de valoriser le produit et ses emballages devenus des déchets (tri et recyclage)

Partagez